L’arrêt du tabac par l’hypnose

Comment l’hypnose peut être un bon moyen d’arrêter le tabac ?

 

Quel est l’avantage de la pratique de l’hypnose ? À l’inverse aux procédés correctifs et aux distincts remèdes nicotiniques, l’hypnose a comme objectif de défaire les ficelles physiques et psychiques de la personne avec son addiction. L’hypnose offre la possibilité d’altérer la perception de la cigarette, dit le docteur hypnothérapeute Jean-Marc Benhaiem.

Si ce processus ne tourne pas sur les gens, le taux d’aboutissement se constate au bout de quatre semaines qui sont de 72 % en fonction des données de l’association française pour les recherches de l’hypnose. Au bout de six mois, on observe une régression mais tourne quoi qu’il en soit autour de 35 à 40 %. Ce qui signifie que l’hypnose avec la volonté du patient peut atteindre une efficacité constante dans l’arrêt du tabac. Comment se passe une séance ?

La majorité des hypnotiseurs fournissent une séance d’inauguration autour de l’échange, avant de démarrer l’hypnose proprement intitulée. Cela offre la possibilité d’en savoir plus sur les impressions et les perceptions du fumeur. Voit-il la cigarette comme un complice, un moment de pause, un apaisant ?

Ceci va permettre au patient de se créer des alternatives et propositions dont il se saisira pour changer sa perception de la chose. Pendant la phase d’hypnose, le fumeur est convié à se mettre en place au sein d’un fauteuil, et à se laisser accompagner d’après son praticien d’hypnose.

 

A lire également : Les savoir-faire d’un dermopraticien

 

Comment modifier la conscience du fumeur par l’hypnose ?

Pratiquement, si la cigarette est aperçue comme un appui, le praticien fait considérer le tabac au patient comme un élément qui s’écroule ou une chose détruit sa vie. L’hypnose fait partie d’une pratique qui s’inscrit dans le corps médical et qui conseillé aux patients dans le but de leur aider à sortir d’une addiction ou d’une souffrance par leur propre moyen.

Pendant une séance d’hypnose, la personne sous l’effet d’hypnose reste consciente, elle reste bien éveillée. C’est une sorte de rêve réveillé, évalue Michael Martin, professeur en hypnose. Combien de séance faut-il pour arrêter complètement le tabac ? Quelques professionnels en hypnose sont fidèles à la séance exceptionnelle, avec un suivi thérapeutique si le besoin s’en fait sentir.

D’autres par contre inspirent une augmentation en maintes visites, c’est-à-dire plusieurs séances jusqu’à l’aboutissement. Toutefois, ces professionnels ne sont pas capables d’imposer à une personne d’agir d’une quelconque manière ou de faire quelque chose en hypnose.

Le spécialiste en hypnose pour arrêter de fumer se base sur le désire ou l’inclination du patient à vouloir stopper le tabac et à changer d’habitudes. Ainsi plusieurs personnes n’imaginaient pas pouvoir être hypnotisables sont arrivé à arrêter définitivement la cigarette.

 

A lire également : L’orthodontie linguale pour un meilleur sourire

 

L’objectif de l’hypnose pour un arrêt de tabac

L’hypnose dans le cas de l’arrêt de tabac, a pour mission d’augmenter votre intention  et désire de changer, en influant ardemment votre inconscient. Pour ce faire efficacement, il faut bien évidemment l’assistance d’un professionnel du métier avec sa compétence et son savoir-faire pour appliquer les méthodes apprises pour agir sur votre conscience.

En premier l’hypnose pour un arrêt de tabac, nécessite tout d’abord l’engagement de la personne qui souhaite arrêter de fumer. En effet, sans l’engagement du fumeur, cette pratique peut apparaître non utile et efficace. Mais aussi il faut l’implication de son praticien dans l’accompagnement du patient à adopter une nouvelle perception du tabac.

La compétence de votre praticien est essentielle pour que la démarche soit faite comme elle se doit. La réussite d’une séance d’hypnose, repose de ce fait sur l’implication de deux personnes, l’hypnotiseur et du participant à l’hypnose, afin d’atteindre l’objectif fixé.