Rééducation périnéale : penser à une sage-femme

Beaucoup de femmes pensent que l’intervention d’une sage-femme s’arrête après l’accouchement, sinon se poursuit seulement pour les visites post-natales. A ne pas oublier cependant que ce professionnel de la santé des femmes sera aussi là pour proposer une rééducation périnéale. Alors, que faut-il savoir sur la reprise d’activités conseillée à une femme qui venait d’avoir un bébé ?

 

Pour des activités physiques post-accouchement tout en douceur

Il est important de savoir que le périnée se fragilise davantage au fil des grossesses pour chaque femme. En se passant d’une rééducation périnéale proposée par une sage-femme, les jeunes mamans risquent de ce fait de voir une descente d’organes ou pire, des incontinences urinaires.  A l’exemple de la préparation à l’accouchement, cette rééducation sera mieux assurée par une sage-femme.  Parce que l’objectif sera d’initier la femme à des activités physiques après accouchement, la sage-femme commence toujours la séance avec une mise au point sur l’état du périnée. Pour déterminer la rééducation qui peut convenir, elle peut procéder à un toucher vaginal en plus en manuel, avec une sonde ou de l’électrosimulation.

Une rééducation assurée par un professionnel et remboursée en plus

Idéalement, il faut patienter jusqu’à 6 semaines pour s’offrir une rééducation périnéale auprès d’une sage-femme. Une telle consultation est réservée à une femme qui a accouché, au moins, une fois dans sa vie. Pour favoriser la cicatrisation de l’épisiotomie, ce professionnel de la santé pourra proposer des massages du périnée. La séance de rééducation assurée par une sage-femme est remboursée à hauteur de 70% par l’Assurance-Maladie. A ajouter aussi que contrairement aux idées reçues, la rééducation périnéale ne fait pas du tout mal. Pour une assurance sur le bon déroulement de chaque séance, il faut simplement privilégier une rééducation avec une sage-femme. Celle-ci sera en mesure d’évaluer l’état général de la femme mais aussi de lui offrir des conseils. Bien qu’il arrive pour certaines femme la nécessité de jusqu’à 8 mois de rééducation du périné pour renouer avec l’équilibre, environ une dizaine d’entretiens est généralement prescrite.

Rééducation périnéale : kinésithérapeute ou sage-femme?

Les exercices encadrés par la rééducation de la sage-femme sur le périné peut durer jusqu’à une quinzaine de minutes. Ils sont à différencier avec la rééducation du ventre qui est assurée généralement par une kinésithérapeute. Ils devront précéder évidemment des exercices pour rééduquer le ventre. Privilégier l’intervention d’une sage-femme pour assurer la rééducation périnéale constitue une assurance pour l’état de la santé en général pour la femme. Effectivement, elle sera en mesure de sonder les douleurs et proposer des remèdes en conséquence si la femme se sent mal durant chaque séance.