Tous savoir sur les missions des syndics de copropriété

Qu’est-ce que le syndic ?

En droit, on appelle « syndic » le mandataire chargé de représenter les intérêts d’un groupe de propriétaire. Il est aussi connu sous l’appellation anglaise « managing agent ».

Le syndic est celui qui tient à jour la liste des propriétaires ainsi que la gestion de leurs biens. Il est aussi celui qui tient la comptabilité du syndicat et la position comptable de chaque copropriétaire. Il est pour ainsi dire une entité à part entière dans la gestion commune d’un bien commun. A part cela, le syndic est celui qui s’occupe de l’entretien régulier du bien (ici, de l’immeuble) ainsi que des réparations nécessaires à l’immeuble. Enfin, il est autorisé à représenter la copropriété en justice et de plaider au nom des copropriétaires, sans avoir besoin de l’aval de l’assemblée générale.

Qu’est-ce que le syndic de copropriété en terme d’immobilier ?

Quand on parle de gestion commune d’un immeuble, on parle de syndic de copropriété, c’est-à-dire qu’un immeuble a plusieurs propriétaire et que cet immeuble en question a besoin d’un gestionnaire unique afin de faciliter les mouvements, la gestion des loyers, la gestion du personnel (bien que ce dernier soit les employés du syndicat et non du syndic), etc.

Aujourd’hui, en France, que vous soyez à Paris, Lyon ou Marseille, on vous propose le syndic en ligne. Le syndic en ligne, comme son nom l’indique, le service offert par un syndic en ligne se fait entièrement en ligne, c’est-à-dire, sur le web. Cet autre aspect du syndic a pour mérite d’être plus efficace et plus attractif pour les clients sachant que tous les documents comptables peuvent être consultés en ligne, sur l’espace client et que toute aide peut être fournie sans avoir à se déplacer.

Le prix syndic

Les syndics perçoit une rémunération basée sur un forfait de base annuel. Et sachant que le client est roi dans tous les domaines, le syndic a le devoir de fournir des prestations régulières à son client. Si cette prestation ne convient pas aux copropriétaires, le syndic doit verser des dommages-intérêts à la copropriété. C’est pour éviter que des incidents pareils n’arrivent que les copropriétaires soient invités à comparer les prix et surtout la qualité de service des syndics.

Cependant, si jamais la gestion d’immeuble par le syndic ne satisfait pas les copropriétaires, ils ont toujours le choix entre changer de syndic et de choisir un bien meilleur syndic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *